Forum RPG sur le Buffyverse
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lysandre M. Delacour

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 10/03/2015
Age : 22
Localisation : paris.

MessageSujet: the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.   Mar 10 Mar 2015 - 19:18


Votre personnage



* Nom : Delacour.
* Prénom : Lysandre Mumiah.
* Surnom : Le Dandy, Le Docteur, L'Enfant, Le Moineau.
* Date et Lieu de Naissance : 11/08/1789 à Londres.
* Métier : Aucun actuellement.
* Lien avec un joueur : Aucun.

* Race : Vampire.
* Camp : Neutre, Pro-Bien.


* Personnalité & caractère : Ma nature de vampire pourrait en frémir plus d'un. On pourrait imaginer de moi que je suis une bestiole bipède sanguinaire, sadique, avide de chasse tel un loup en traque d'un petit agneau, mais ce n'est aucunement de cette manière que je conçois mon existence... Mon âme autrefois perdue, il me fallut simplement voir l'inquiétude dans le regard d'un bambin pour comprendre les maux que je pouvais commettre. Mieux encore, cette nature m'a même étrangement permit de me rendre plus humain, ayant autant de respect pour ces créatures autrefois cousines qu'au plus faible des animaux. Outre dans certain cas, jamais vous me verrez attaquer ouvertement une personne et s'abreuver de son breuvage hémoglobine sans jamais considérer la victime. Plus fabuleux encore, je me refuse de boire directement en croquant la peau, trouvant plus raffiné de verser le liquide dans une coupe et d'éviter de me retrouver avec des bouts de chair entre les dents. Néanmoins, il y a une partie sur le corps où je préfère planter mes canines : le ventre et ce, toute espèce confondu, ainsi il m'arrivera aussi bien de me nourrir d'humain que du bétail. Tout dépend de l'endroit et du moment où la faim se fait sentir... Bien évidemment, tout en restant constamment sophistiqué !

Cette douce attention ? Mes proies le doivent d'abord à ma curiosité sans nom que je pu assouvir au cours de mes voyages et en apercevant les mortels évoluer au cours du temps tandis que je stagnais au fil des années, gardant mon visage de jeune homme. De la même manière, je me sens toujours aussi proche de ces êtres vivants que la plupart des miens méprisent comme je fus moi-même méprisé par les autres êtres humains lorsque j'en étais un. Me rapprocher d'eux c'est comme m'excuser de ce que je suis devenu. Pour prouver à chaque fois au monde entier que je ne suis pas un danger, ou du moins je ne veux pas que l'on me perçoit de cette manière. Inconscient parfois même du danger, je n'hésite pas à m'exposer devant divers risque pour parvenir à mes fins. On pourrait donc dire que je suis persévérant et peut être un peu trop, voir aussi têtu qu'un gamin lorsque je veux quelque chose. Je finis d'ailleurs bien souvent par l'obtenir... C'est peut être d'autre part, l'un des seuls moments ou je peux me paraître agressif. De même, lorsqu'il est question de protéger les miens. Je me battrais bec et ongle pour abriter les individus qui me sont très proche, surtout lorsque l'on vit dans un monde où l'on voit des personnes s'éteindre chaque jours. Une vie est précieuse et elle l'est d'autant plus lorsque l'on tient à elle. Il m'est donc arrivé également de porter secours à de parfaits inconnus dans le besoin... préserver des personnes qui n'ont jamais eut de grande chance dans la vie et représenter justement celui qui permettrait de la reconstruire sur de meilleures bases.

Et malheureusement, jouer les supers-héros ne rend pas forcément les individus aussi bons que l'on ne croit. Moi-même j'ai pris la grosse tête en me vantant visiblement de ce que je suis capable de faire et des actes que j'ai pu commettre à cause ou grâce à cela. Je dis à cause parce qu'il m'arrive à faire toujours autant des bêtises. Indiscret et maladroit, il est aisé de me reconnaître en tant que créature nocturne même si j'ai pris les grands moyens pour que cela ne soit pas le cas. Je fais aussi des choses sans penser aux conséquences, me donnant une sale réputation de trublion. Pourtant, je ne suis pas aussi bête que je pourrais en avoir l'air, au contraire je dirais même que je suis quelqu'un qui apprend vite, habile dans plusieurs domaines tel que les arts pour lesquels je me passionne. Je suis un très bon danseur et chanteur en plus de m'être intéressé à quelques instruments de musique sans pour autant pousser dans l'apprentissage. On me verra très certainement comme un artiste avec une certaine sensibilité ou un homme de science qui s'intéresse un peu à tout jusqu'à le fonctionnement d'une petite brindille d'herbe. Beaucoup se demanderont comment je ne pas souffrir l'impossibilité de jeter un regard par la fenêtre en plein jour sans griller sur place et ils n'ont également pas tord là-dessus ! Fêtard, appréciant les soirées mondaines d'autrefois, j'arrive néanmoins à me contenter de la nuit, me passionnant surtout pour ces soirées et ces boîtes où se mélangent la populace. C'est d'ailleurs dans ces recoins où il vous sera plus facile de m'y retrouver à moins que cela ne soit l'heure du repas... Ou si je travaille bien que cela ne soit rarement le cas. Je préfère d'avantage m'amuser plutôt que de me consacrer à quelque chose qui ne m'intéresse pas... Qui sait si un jour je ferais de ma passion un job, cela reste encore à voir.

En définitive, je ne saurais rajouter quelque chose en plus. Peut être le fait que je sois un peu taquin du fait que je sois à la base un peu enfantin... D'ailleurs on a de cesse à me comparer à ces gamins ! A tel point que l'on me prend que très rarement au sérieux. Mais ce petit côté aussi bien ces charmes que des mauvais points. Ce que je regrette le plus, c'est ma naïveté alors que je serais prêt à croire la plus impensable des mensonges... Après tout, j'ai connu tellement de choses que maintenant, je me dis que je ne suis plus à ça prêt ! Mais j'ai aussi ce trait romantique qui invite mes interlocuteurs à la rêverie et à oublier toute les méchantes choses qui peuvent exister dans ce bas monde. On me reproche d'ailleurs d'être trop gentil par moment, d'être pas vraiment sévère...

Voilà donc en quelque sorte la palette de couleurs qui compose mon caractère qui fait suffisamment de moi une personnalité plutôt extravagante !

* Physique : Et il n'y a pas que dans le caractère que cela se remarque. Il suffit déjà de voir les tenues démodés que je porte pour le constater. Oui, à l'habituel, il ne sera pas rare de me voir dans deux sortes de costumes, tout deux rappelant le côté dandy de l'époque où je suis né avec une petite touche moderne voir contemporaine. Souvent en chemise, je porte également toutes sortes d'accessoires que j'apprécie comme des nœuds papillons ou des cravates. Des tweeds bruns ou de longues redingotes violettes... D'ailleurs, cette couleur est ma préférée ! M'enfin, tout cela pour dire que l'on me discerne de très loin et si cela à son désavantage, je me sépare que très rarement de mes goûts vestimentaires bien que je ne dirais pas non pour porter des T-shirt simples ou des jeans voir des tenues bien plus contractées me rajeunissant d'avantage. Quelle âge ais-je d'ailleurs ? En l'apparence on me donnerait vingt-cinq ans ou peut être un peu plus déjà qu'à l'époque où j'étais encore humain, on me croyait un peu plus vieux. Dorénavant, c'est l'inverse. Rien ne laisse paraître mes deux-cent vingt-cinq ans bien que mon visage mince dont mes joues creuses dévoilent mon apparence de mort vivant, surtout qu'à la base, j'ai déjà une peau pâle de porcelaine. Ce qui change avec ma face de vampire ? Mon expression n'est pas figée dans la colère avec les sourcils anormalement froncés et mes prunelles normalement d'un bleu clair ne sont pas jaunes... Il faut le dire, je me préfère bien plus sous mon apparence humaine plutôt que celle de sangsue dont je suis satisfait de ne pas apercevoir dans un reflet de miroir bien que je suis bien plus dérangé à l'idée de ne plus pouvoir apercevoir mon reflet lorsqu'il est question de préparer ma chevelure. Je fais mon maximum pour qu'elle soit douce et agréable au toucher mais ne sachant comment la coiffer, ma crinière possède une allure plutôt originale avec une grosse mèche retombant sur mon visage que je place d'une main ou d'un coup de tête. Osez ne serait-ce que de l'ébouriffer ou de la couper et vous goûterez à ma colère ! Et il n'est pas difficile de déceler mes sentiments alors que ma face reste plutôt expressive. Je peux passer de l'expression la plus joyeuse et naïve à la plus triste ou la plus sérieuse. Mais à l'habituel, je garde constamment un sourire pendu à mes fines lèvres rosées ainsi que des yeux pétillants de malice ! Enfin, pour parler de mon allure en général, on dirait que je suis quelqu'un d'assez grand pour mon âge et de très fin, se déplaçant à une allure gracile et dansante, semblable à un oiseau prenant son élan sur le point de s'envoler.

* Histoire : 1814, Londres. J'avais à peine vingt-cinq ans et voilà que j'avais déjà la sensation que plus rien ne s'offrirait à moi. J'étais un artiste incompris et ruiné. Depuis tout jeune, j'avais essayé de m'intéresser à diverses passions, diverses voies que je pourrais entreprendre, mais cela se résultait en échec. Et c'est larmoyant que je restais adossé contre un mur, attendant que le temps défile alors qu'il faisait déjà nuit. Mais je n'attendais qu'une seule chose, la mort. Depuis peu, j'avais entendu que des meurtres terribles s'étaient déroulés dans cette rue et qu'il était déconseillé de sortir. Inconsciemment, j'avais pris donc le choix d'être cette nouvelle proie, priant à ce que l'agresseur fasse vite son boulot. Nombreuses fois je me suis mis à me questionner sur la bonne chose à faire ou non. Qui sait si plus tard je finirais par m'épanouir ? Qu'il serait fâcheux de détruire ainsi sa vie pour si peu ? Mais les moqueries dont je fus victime aujourd'hui était la goûte d'eau qui fit dépasser le vase... Et puis de toute manière, tout le monde songeait que ma meilleure place serait de reprendre la fonction de mon vieux. Je ne pourrais sortir ces idées là de leur petite caboche étroite. Je ne serais que condamné à faire ce que je ne voudrais pas entreprendre. Et bien  tant pis.

Je vois déjà une ombre se former au loin et se déplacer dans ma direction, tel un loup affamé galopant pour fondre sur la pauvre proie que je représentais. D'ailleurs, attendant de cette manière sous le ciel étoilé, je donnais réellement la sensation d'être une marchande de plaisir. Je me dégoûtais moi-même et grimaçais lorsque je vis le sourire malsain du monstre qui reluisait sous le clair de lune. Mon cœur s'accélérait de plus en plus. Je ne tremblais non plus à cause du froid alors que je m'étais vêtu de mes meilleurs vêtements de sorties mais par la peur. Alors, je plantais mes yeux bleus dans ceux de la créature qui n'attendit pas pour me saisir, mais il s'arrêta nettement sans rien dire, plutôt confus. Il devait sans doute se demander pourquoi je ne me débattais pas, pourquoi je ne faisais rien pour lui échapper, même s'il savait lui-même que c'était impossible, ce n'était seulement qu'une question de survie. Aussi il finit alors par saisir la raison de ma retenue, de mon abandon et il semblait même touché par un tel sacrifice. Une cause pour une autre. Alors je lui fis pars de mes vœux croyant que mon existence allait se terminer maintenant mais il affirma qu'il ne comptait pas me faire du mal. Chose aberrante quand je le vis croquer mon poignet comme on croquait une pomme ! Et la suite, vous devez sans doute vous en douter. Je mourus et fus réanimé la nuit suivante dans un cercueil. Le vampire se trouvait déjà prêt de moi, caressant mes cheveux...

Il voua son admiration pour ma personne et touché par tant d'attention, je pris la décision de le suivre, tombant rapidement amoureux de celui que je considérais autrefois comme mon prédateur. A part lui, tous me méprisait... Peut être parce que dans mes écrits, je faisais la louange de quelques créatures comme lui ? Il n'empêche qu'il me proposa d'user de mes nouvelles capacités pour me venger de ceux qui m'avaient réduis à néant et c'est ce que je fis, sans vergogne. Encore aujourd'hui je ne le regrette pas. Si je ne les avais pas massacré, c'est eux qui l'auraient fait d'une certaine manière. Je serais en effet mort si le présumer meurtrier aurait préféré faire de moi un garde-manger plutôt qu'un ami. Je dirais même qu'il est plus qu'un ami pour moi... Mon sire. Que je vénérais autrefois et dont j'étais prêt à faire n'importe quoi pour le satisfaire, traquant les proies qu'ils désiraient obtenir et lui rapportant, tel un chat ramènerait une souris à son maître. Car j'avais beau ressentir de l'amour tout autant que lui envers ma personne, j'avais une dette à rembourser. Et une vie de sauvée devait coûter beaucoup de choses selon moi, soit, suivre ses ordres à la lettre. Des ordres qui d'ailleurs, n'était pas difficile à respecter...

Je prenais du plaisir autant que lui à m'abreuver du sang des mortels que l'on capturait, surtout quand il était question de passer du temps ensemble à notre manière : soit chasser notre victime à deux et partager la nourriture. Nous devenions alors peu à peu sauvage, ne considérant même plus nos proies, ne cherchant plus à connaître son identité et si nous allions rendre une famille entière en deuil... C'est lorsque des tueuses prirent connaissance de nos activités incessantes que l'on prit la décision de se calmer sur la nourriture et pour ma part, je voulu arrêter définitivement la chasse après notre attaque envers un enfant. Un pauvre petit enfant inoffensif dont nous avions arraché lâchement la vie simplement pour s'abreuver de son sang encore frais. Lorsque mon sire entendu une telle bêtise de ma part, il voulu couper tout les ponts, et m'abandonna à mon propre destin avec un peu de désenchantement malgré tout. A ce moment là, j'eus énormément de difficulté à supporter cette terrible solitude. A essayer de me contenter du sang de bête sans avoir un épaule sur lequel se raccrocher en plus d'être constamment en train de fuir ses filles qui me voulaient du mal. C'est pour cela que je pris finalement contact avec un dit sorcier qui m'affirma être capable de m'aider pour me sauvegarder. Le croyant que très légèrement, je me laissais prendre au jeu et accepta son aide sans être trop convaincu. C'est pourtant grâce à lui que je suis capable de me transformer en moineau quand je le désire...

Un problème réglé, il me fallait ensuite assouvir mon besoin de compagnie. Trouver des vampires comme moi sur lesquels je pouvais compter pour vivre éternellement à leur côté. Malheureusement, des créatures de la nuit de la sorte, ça ne court pas des rues. Montrant peu d'entrain à transformer des humains, je finis alors par me contenter à faire la même chose que mon sire ; aider ceux qui en avait le plus besoin. Sauver in extremis des malades de la mort, des femmes battues et abandonnées en pleine rue, des enfants orphelins condamnés à ne compter que sur eux-même pour survivre. Je finis même par ouvrir une clinique afin d'accueillir ceux qui étaient sur le point de succomber me rendant célèbre pour ma soit disant efficacité à soigner des personnes. Ces mêmes individus qui ne cherchèrent pas à me remercier de les avoir donné une seconde chance. Si mon sire était bon, je me considérais comme le plus mauvais d'entre tous, incapable de garder le contact avec qui que ce soit, engendrant des êtres sanguinaires, aucunement apte à accepter une vie éternelle sans être obligé de commettre des actes atroces. La plupart, n'ayant aucune expérience sur ce nouveau monde dont il faisait parti se faisait même rapidement exterminé à peine transformé. Cela en était devenu pitoyable.

Je finis donc par consacrer ma vie au voyage, à la découverte et c'est d'ailleurs en cette année que je pris la décision de m'arrêter à Paris, ville de la romance. On dit que bon nombre de vampires se retrouvent là, c'est peut être l'occasion de prendre connaissance avec quelques uns d'entre eux ?





Vous



* Votre prénom : Margaux.
* Votre âge : Dix-Neuf ans.
* La personnalité de votre avatar : Matt Smith.
* Comment avez-vous connu ce forum ? Top-Site.
* Expérience en RP? Quatorze sur Vingt.


_________________



Je ne tiens pas debout.
LE CIEL COULE SUR MES MAINS.


Dernière édition par Lysandre M. Delacour le Jeu 12 Mar 2015 - 22:34, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Lacroix
Admin
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.   Mar 10 Mar 2015 - 23:25

Bienvenue à toi !!!
Mais... Mais... Mais c'est le docteur !!! Tu es venue avec ton tardis ? Razz
En tout cas bon courage pour ta fiche ! (Même si je me fais pas trop de soucis pour toi ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre M. Delacour

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 10/03/2015
Age : 22
Localisation : paris.

MessageSujet: Re: the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.   Mer 11 Mar 2015 - 7:52

    Merci beaucoup, casse-croûte ! fufufu ~ <3
    Ahah ! Non malheureusement. x3
    Oui ! Normalement j'essayerais de terminer la fiche ce soir ou demain ! *^*

_________________



Je ne tiens pas debout.
LE CIEL COULE SUR MES MAINS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June A. Castel
Admin
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 26
Localisation : Paris

Personnage
Surnom: La Tueuse
Double compte: Oui

MessageSujet: Re: the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.   Mer 11 Mar 2015 - 9:37

Attention à toi vieux vampire rabougri! On ne plante pas ses crocs dans mon p'tit Matt!! Razz

Ravie de voir que ta fiche avance! Sacré imagination que tu as là Very Happy

_________________
From the Slayer, with Love and Blood.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Lacroix
Admin
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.   Jeu 12 Mar 2015 - 16:59

Par contre si tu veux déjà me bouffer a peine arriver ça va pas le faire XD Razz En plus tu n'es même pas venue avec le tardis pour la peine tu seras pas validé Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre M. Delacour

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 10/03/2015
Age : 22
Localisation : paris.

MessageSujet: Re: the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.   Jeu 12 Mar 2015 - 22:35

    Fufufu, d'accord, je ne te mangerais pas ! <3
    Je pense avoir terminé ma fiche !! tongue

_________________



Je ne tiens pas debout.
LE CIEL COULE SUR MES MAINS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu Lacroix
Admin
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.   Ven 13 Mar 2015 - 14:52

J'ai finis de la lire et superbe présentation que voilà ! Un personnage très Whedonien je t'en félicite ! Je te valide avec grand plaisir et tu peux maintenant commencer le rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre M. Delacour

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 10/03/2015
Age : 22
Localisation : paris.

MessageSujet: Re: the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.   Ven 13 Mar 2015 - 23:43

    Merci beaucoup !!! *^*

_________________



Je ne tiens pas debout.
LE CIEL COULE SUR MES MAINS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June A. Castel
Admin
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 26
Localisation : Paris

Personnage
Surnom: La Tueuse
Double compte: Oui

MessageSujet: Re: the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.   Sam 14 Mar 2015 - 22:23

Sacré présentation que voilà Very Happy Toutes mes félicitations!

Matt t'as déjà validé, mais je valide le validage!

A bientôt! Et laisse pas traîner tes crocs trop près de mes amis!! Razz

_________________
From the Slayer, with Love and Blood.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre M. Delacour

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 10/03/2015
Age : 22
Localisation : paris.

MessageSujet: Re: the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.   Dim 15 Mar 2015 - 11:37

    Fufufu, merci June !! ^-^
    Pas de problème pour ça What a Face

_________________



Je ne tiens pas debout.
LE CIEL COULE SUR MES MAINS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.   

Revenir en haut Aller en bas
 
the art of love? is knowing join a vampire temperament discretion of an anemone.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love is in the air
» Georges Lucas in Love
» Love me tender
» Love JOy
» Prédictions (Knowing) avec Nicolas Cage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slayer - In - Paris :: Slayer - In - Paris :: Validée-
Sauter vers: