Forum RPG sur le Buffyverse
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arcadia

Aller en bas 
AuteurMessage
Eve Faure

avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 23
Localisation : Paris

Personnage
Surnom: -
Double compte:

MessageSujet: Arcadia   Dim 3 Mai 2015 - 23:14

La nuit était tombée, le bus arrêta Eve juste à proximité de cette fameuse nouvelle boutique qu'elle avait vue sur la brochure qu'elle avait trouvé sur le sol dans la rue. Hasard ou Destin ? dans tous les cas Eve était étrangement attirée par cette endroit mystérieux.

De l'extérieur la boutique n'a pas l'air très grande, elle est même assez discrète si on la compare aux autres boutiques environnantes. Cela dit le décor est assez sympas on se croirait presque devant une boutique du chemin de traverse ! Eve leva les yeux "Arcadia" était inscrit en blanc sur une enseigne en bois vieillit. La boutique n'est pas si nouvelle que ça finalement... .

Eve jeta un coup d'œil à la vitrine à gauche de la porte de la boutique. Ce qu'elle y vit lui mit des étoiles plein les yeux ! Une magnifique boule de cristal, des atamés, des petits chaudrons tout mignon et une multitude de pierres précieuses ainsi que  des vieux grimoires encore vierge en cuir avec des reliures en métal comme ceux dont elle rêvait depuis qu'elle était petite fille !

- Naaaaaaaan... ! soupira Eve la bouche et les yeux grands ouverts.


Tout le monde pense que les livres des ombres ne servent qu'aux bouffonnes des séries TV en réalité toutes les sorcières et sorciers qui se respectent en possède un pour sauvegarder leur savoir sur différents rituels et autres breuvages magiques. C'est sûr il m'en faut un ! avec ça je pourrais commencer quelques petites expériences et noter ce que je découvre... . Eve retomba littéralement en enfance et se revoyait faire toutes sortes de potions avec tout ce qu'elle avait trouvée dehors et dans les jardins. Un jour elle avait vidée une bouteille du parfum préféré de sa mère qu'elle avait payée une véritable fortune juste pour avoir un beau flacon pour sa nouvelle mixture. Elle fut amusée par le retour de ses pensées enfantines devant sa nouvelle découverte.

Eve se redressa avant de baver sur la vitrine et décida de finalement d'entrer à l'intérieur. Elle saisit la poignée, le cœur battant, et elle ouvrit la porte pour pénétrer doucement dans la boutique.

De l'intérieur, la boutique compensait son manque de largeur avec de la longueur. Tout était en bois : les murs, le sol et le plafond avec de grosses poutres ainsi que les meubles et autres étagère et présentoirs.
Sur la droite, la boutique étincelait grâce aux pierres précieuses comme celles qu'elle avait vue avant d'entrer. Sur des buffets et des étagères une quantité phénoménale de bibelots comme des statuettes, parfois inquiétantes, des fioles et des bocaux contenants pleins de choses étranges.
Au fond de la boutique se trouvait une dizaine de bibliothèques sur la droite et la gauche toutes remplis de ce qui paraissait être de très vieux ouvrages vue de là où se trouvait Eve. Des tables exposaient d'autres bibelots et grigris au centre entre les bibliothèques.

Eve se dirigea vers le comptoir sur sa gauche, il y avait pleins de livres en pagaille sur tout le comptoir et deux vieilles lampes à huile. Entre deux bouquins se trouvait une petite sonnette comme celles que l'on trouve dans les hôtels. Eve tapota la sonnette. Un bruit sourd venant de la pièce de derrière se fit entendre. comme si une pile de livre venait de s'écrouler... . La porte s'ouvrit et un homme assez petit déboula derrière le comptoir et s'empressa de refermer la porte. Eve pu voir dans l'entrebâillement de la porte des feuilles et des livres voltigés dans tout les sens dans les airs !

- Mais qu'Est-ce qu'il se passe là-dedans !? demanda Eve inquiète

Le petit homme se retourna en sursautant en entendant Eve et fit volteface pour découvrir d'où provenait cette voix.

- Aaah ! mais qu'Est-ce que vous faites là ?!

Eve découvrit le visage de ce drôle d'homme. Il devait avoir la soixantaine à en juger par ses cheveux blancs et son crâne dégarni ainsi que ses rides. il avait de tout petits yeux bleus cacher par des binocles rondes.

- C'est ouvert ? demanda Eve l'air surprise et effrayée

- Oui bien sur c'est ouvert jeune fille mais qu'Est-ce que tu fais là ? tu ne devrais pas te trouver ici la nuit tu sais. disait-il avant de manquer de s'étouffer en toussant. il avait finalement un air attachant et amical ce petit vieux.

- Et bien j'ai trouvé votre brochure et ... et je me suis dis que je pouvais venir jeter un œil.


- Oh tu t'intéresses à la magie !

- Euh je suis très curieuse disons...


- ohhhh encore septique hein héhéhéhé c'est normal tout le monde passe par cette étape ! sauf les enfants eux je peux leur revendre n'importe quoi ! comme des petits morceaux de statuette brisé, je peux leur inventer une histoire merveilleuse pour qu'ils achètent un morceau héhéhé rien ne se perd tout se vend ! héhéhé

- Vous arnaquez des enfants ?

- J'ai dis que je pouvais je n'ai jamais dis que je le faisais jeune fille héhéhé

- oh... euh qu'Est-ce que vous avez donc pour les débutants ? enfin j'ai déjà fais quelques rituels comme pour attirer la chance et l'argent ou même l'amour mais je n'ai jamais vraiment obtenu de résultat satisfaisant.

- ohhhh si tu as trouvé ces rituels sur internet tu perds ton temps cocotte !
Les vrais se trouve dans MES livres héhé suis moi !

le vieil homme se dirigea vers les bibliothèques du fond et se mit a fouiller les étagères en marmonnant. Il se baissa pour fouiller les étagères du bas

- ah le voilà ! tu aimes lire ?

- Y'a t'il autre chose dans la vie ? plaisanta Eve

- Bonne réponse ! les jeunes ne lisent plus de nos jour. Celui-ci sera parfait pour ton niveau ! de plus je peux te vendre tout ce dont tu auras besoins pour tes rituels ma petite

Le vieil homme toussa de nouveau et tendit un vieux livre poussiéreux à Eve.

- Merci ! Rituels les plus demandés par les néophytes ahah oui je crois qu'il vaut mieux commencer par là. Je prendrais aussi tout ce qui me faut pour les rituels de base et OH ! un livre des ombres comme celui que j'ai vue dans la vitre s'il vous plais ! Eve fouilla dans son sac pour sortir sa carte de crédit lorsqu'elle s'aperçue qu'elle avait oubliée sa carte de crédit dans sa chambre ! Merde ! euh je veux dire excusez moi j'ai oublié ma carte de crédit mais mettez moi tout ça de côté je viendrais chercher tout ça demain ! c'est d'accord ?


-héhéhé d'accord ne t'inquiète pas ces livres poussiéreux peuvent bien rester encore une nuit ici héhéhé  de toute façon je ne reçois les marchandises dont tu auras besoin que demain.

- très bien ! je vais juste vous acheter de l'encens pour ce soir. Vous n'auriez pas de l'encens de rose ça serait super ? demanda Eve pleine d'enthousiasme.

- Evidement jeune fille héhé par ici.

Après avoir acheté quelques petites choses, Eve quitta la boutique et le vieil homme ferma la boutique derrière elle.
La galerie marchande était devenue silencieuse. trop silencieuse. Le lieu d'habitude si plein de vie était devenu vide et inquiétant . Eve regarda d'abord à droite puis à gauche, rien. Pas un chat.

Eve pressa le pas pour rentrer le plus vite possible alors que la rue semblait de plus en plus sombre. Le seul bruit qu'elle pouvait entendre était celui de ses pas et celui du sac en plastique qui contenait ses achats. L'atmosphère devenait étouffante quand soudain... un rire sinistre gela le sang d'Eve qui se stoppa net.

Elle était manifestement suivie. Elle ne bougea plus du tout pour tenter d'entendre à nouveau quelque chose. Mais, la seule chose qu'elle entendait était sa propre respiration qui s'affolait de plus en plus au fur et à mesure que la terreur s'installa dans son cœur qui battait de plus en plus vite...

Elle se retourna très vite. Elle pouvait entendre son cœur battre et sa respiration s'accélérer.

Devant elle, rien. Seulement les ténèbres de la nuit. Eve reprit peu à peu ses esprits en se disant que la fatigue devait jouer sur ses nerfs. Elle prit une grande respiration et se retourna pour continuer sa route. Lorsque...  soudain, des grands yeux jaunes d'animal lui apparurent en transperçant la nuit pour se rapprocher de plus en plus de la pauvre Eve paralysée par la peur.

Un cri fit trembler toute la galerie avant de mourir étouffé dans la nuit... Et que le calme ne recommence a régner dans les rues sombres de Paris.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arcadia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nicolas Poussin, "Et in Arcadia ego"
» L'Enigme Sacrée de Rennes le Château
» scorpionne 15/04

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slayer - In - Paris :: RPG :: Loisir :: Boutique de Magie-
Sauter vers: